Enfin, c'est fait ! - Mélissa Roberge
Mélissa Roberge

J'étudie présentement pour devenir éducatrice en garderie. Comme vous le devinez sans doute, j'adore les enfants. Peut-être un peu trop, et c'est pourquoi je suis encore célibataire. Quand j'annonce à un copain que j'aimerais 5 ou 6 enfants, ils ne restent jamais très longtemps par la suite. Alors en attendant de trouver le bon candidat, j'aimerais vous raconter un peu à quoi ressemble la vie d'une jeune célibataire pleine d'espoir et d'amour! Bonne lecture!

Enfin, c'est fait !

Enfin, c'est fait ! - Mélissa Roberge

Après longue réflexion, j’ai décidé de me faire faire un maquillage permanent au niveau des sourcils samedi dernier. Tous les matins, en plus de préparer le déjeuner pour mon copain Léo, je passe une heure de temps minimum environ à me préparer et me maquiller avant d’aller au travail, ce qui m’oblige à me réveiller très top. Mais je ne veux jamais négliger mon apparence, même si cette routine me fatigue parfois. Et mes sourcils sont les plus importants pour moi, car lorsqu’ils sont bien faits, je constate qu’ils me rendent encore plus jolie. J’entendais souvent parler de maquillage permanent à la télévision et chez mon esthéticienne, mais cela ne m’a pas attiré, puisqu’il était question de permanence et je n’aime pas vraiment ce genre de choses. Cependant, après avoir fait le tour sur internet, j’ai vu que le tatouage n’était pas vraiment permanent pour la vie comme tout autres tatouages. Il résiste seulement de 2 à 3 ans, c’était devenu très intéressant.  Donc samedi dernier, comme à chaque fois, j’avais eu un rendez-vous chez mon salon de beauté habituel pour me faire une manucure, pédicure, coiffure etc, j’en ai profité pour me faire faire un maquillage permanent aux sourcils.

Au début, j’étais très nerveuse à l’idée de me faire piquer les sourcils par une aiguille. Mais la maquilleuse m’a rassuré que je serai sous anesthésie locale, donc je ne ressentirai aucune douleur. Avant le vrai travail, elle a tracé mon sourcil pour voir ce qui conviendra à mon visage, puis elle m’a fait choisir une couleur. J’ai un peu hésité entre deux couleurs, mais à la fin, on a opté pour le chocolat, puisque ça allait très bien avec mes cheveux et la couleur de ma peau. Le travail a duré des heures, et j’avais vraiment hâte de voir le résultat. Toutefois, je n’ai pas pu voir le vrai résultat que quelques jours après, à cause des rougeurs. Néanmoins, je suis très satisfaite, mes sourcils mettent très bien en valeur mes yeux, et ça me donne un air encore plus jeune que mon âge. Depuis cela, j’ai un peu réduit mon temps de préparation le matin, puisque je ne devais plus retracer les sourcils, mettre du crayon, etc, juste une petite crème pour prendre soin du tatouage. J’ai dépensé pas mal d’argent pour faire ce maquillage, et j’ai ressenti une douleur une fois que l’effet anesthésie s’est épuisé, mais j’aime bien mes nouveaux sourcils. De plus, comme on dit, « il faut souffrir pour être belle ! »